☀️ C'est l'été chez ITTA ! Profitez de 10% de réduction jusqu'au 31 juillet sur une sélection de formations 🌴
☀️ C'est l'été chez ITTA ! Profitez de 10% de réduction jusqu'au 31 juillet sur une sélection de formations 🌴 ×

Le Top 10 des Soft Skills les Plus Valorisés en Entreprise

Quels sont les soft skills indispensables en entreprise à posséder pour s’épanouir et comment impactent-ils votre avancement professionnel ? Sans jargon excessif, cet article explore les 10 compétences clés recherchées par les employeurs et leur influence sur le succès en entreprise, offrant un aperçu pratique de la croissance de carrière.

Sommaire de l’article :

Points Clés de l’article

  • Les soft skills, désormais plus valorisées que les hard skills par 77% des employeurs, sont indispensables pour les employés afin de s’adapter à un environnement professionnel en constante évolution.
  • Des compétences telles que l’intelligence émotionnelle, la résolution de problèmes complexes et la gestion d’équipe sont essentielles pour naviguer avec réussite dans les défis quotidiens et stratégiques des entreprises.
  • Un apprentissage continu des soft skills et une capacité à les mesurer sont stratégiques pour la performance individuelle et organisationnelle, influençant le développement des programmes RH et la valorisation des employés.

L’importance croissante des soft skills dans le monde professionnel

soft skills en entreprise

Les changements sismiques dans le monde du travail ont fait des soft skills les véritables stars du recrutement. Ces compétences, autrefois reléguées au second plan, sont maintenant prioritaires pour 77% des employeurs. Jeff Weiner, l’ancien PDG de LinkedIn, souligne cette revalorisation en mettant en avant la préférence des recruteurs pour les soft skills par rapport aux hard skills. Cette évolution s’explique par la nécessité croissante d’avoir des employés polyvalents et adaptables, capables de naviguer dans des rôles de plus en plus transversaux au sein des entreprises. En effet, la sélection d’un candidat se base à 60% sur ses soft skills, et certains recruteurs les considèrent même comme le premier critère de recrutement.

Quelles différences entre Soft skills et hard skills ?

Les hard skills et les soft skills sont deux catégories distinctes de compétences essentielles dans le monde professionnel, mais elles diffèrent de manière significative dans leur nature et leur application.

Hard Skills

Les hard skills sont des compétences techniques et spécifiques à un métier ou une industrie. Elles sont généralement acquises par le biais de l’éducation formelle, de la formation professionnelle, ou de l’expérience de travail. Ces compétences sont mesurables et vérifiables, souvent attestées par des diplômes, des certifications, ou des titres professionnels. Voici quelques exemples de hard skills :

  • Maîtrise d’un langage de programmation (par exemple, Python, Java)
  • Compétences en comptabilité ou en finance
  • Utilisation de logiciels spécifiques (comme Photoshop, Excel)
  • Connaissance d’une langue étrangère
  • Gestion de projet
  • Analyse de données.

Soft Skills

Les soft skills, en revanche, sont des compétences interpersonnelles et comportementales. Elles sont moins tangibles et plus difficiles à mesurer que les hard skills. Les soft skills sont souvent liées à la personnalité et aux traits de caractère d’une personne, et elles jouent un rôle crucial dans la manière dont une personne interagit avec les autres et s’adapte à son environnement de travail. Voici quelques exemples de soft skills :

  • Communication efficace
  • Capacité à travailler en équipe
  • Gestion du temps
  • Résolution de conflits
  • Adaptabilité et flexibilité
  • Intelligence émotionnelle
  • Créativité.

Importance et Complémentarité

Les hard skills et les soft skills sont complémentaires et indispensables pour réussir dans le monde professionnel. Les hard skills permettent de réaliser des tâches techniques spécifiques, tandis que les soft skills facilitent la collaboration, la résolution de problèmes et la création d’un environnement de travail positif. Les employeurs recherchent souvent un équilibre entre ces deux types de compétences, car les hard skills peuvent devenir obsolètes avec les avancées technologiques, tandis que les soft skills sont plus durables et transférables d’un domaine à l’autre.

En résumé, les hard skills sont des compétences techniques et mesurables, tandis que les soft skills sont des compétences interpersonnelles et comportementales. Les deux types de compétences sont essentiels et se complètent pour assurer le succès professionnel et l’adaptabilité dans un environnement de travail en constante évolution. Ces compétences seront forcément des atouts majeurs dans votre vie, votre métier et vos futurs entretiens. Les RH sont très attentifs à ces éléments lors des entretiens.

hard skills vs soft skills

Les Soft Skills privilégiés par les entreprises en 2024

1 – Flexibilité et Adaptation

La flexibilité est essentielle pour s’ajuster rapidement aux changements et aux défis imprévus. En entreprise, cela se traduit par la capacité à apprendre de nouvelles compétences, à reconsidérer les situations sous un autre angle et à prendre des décisions éclairées, même en période d’incertitude. Les employeurs valorisent particulièrement cette compétence, car elle garantit une adaptation rapide aux nouvelles technologies et aux fluctuations du marché. « Être capable de s’adapter à des situations imprévues ou à des changements organisationnels est crucial dans un environnement de travail en constante évolution. »

2 – Leadership et Gestion d’Équipe

Le leadership va au-delà de la simple gestion d’équipe. Un bon leader inspire, motive et crée une vision commune. La capacité à équilibrer l’autonomie avec le soutien nécessaire, à favoriser la collaboration et à maintenir une communication efficace est essentielle. « La capacité à fédérer et motiver ses équipes, ainsi qu’à prendre des décisions efficaces, est essentielle pour atteindre les objectifs de l’entreprise. »

3 – Autonomie et Prise d’Initiative

L’autonomie reflète la capacité à gérer son propre travail de manière efficace sans supervision constante. Cela inclut la gestion du temps, la prise d’initiatives et la capacité à atteindre des objectifs de manière indépendante. « Savoir gérer son travail de manière autonome, identifier ses priorités et prendre des décisions rapidement est une compétence clé, surtout pour les managers. »

4 – Empathie et Esprit d’Équipe

L’empathie et l’esprit d’équipe sont cruciaux pour des relations de travail harmonieuses. Comprendre et soutenir les collègues renforce la cohésion et la collaboration. « La capacité à travailler efficacement avec les autres, à écouter activement et à faire preuve d’empathie est essentielle pour le succès collectif. »

Esprit d'equipe

5 – Prise de Décision et Résolution de Problèmes Complexes

Savoir prendre des décisions judicieuses et agir avec confiance est fondamental. Utiliser des techniques de prise de décision structurée, telles que le brainstorming et le mind mapping, permet d’aborder les problèmes méthodiquement. « La capacité à analyser des situations et à trouver des solutions adaptées est essentielle. Cette compétence est particulièrement recherchée chez les ingénieurs, les managers et les profils travaillant dans la data. »

6 – Gestion du Stress et Résilience

« La gestion du stress et la résilience sont des compétences essentielles pour maintenir le bien-être au travail. » Adopter un état d’esprit de croissance, rester positif et se fixer des objectifs réalistes sont des stratégies efficaces. « Savoir gérer son stress et rester performant sous pression est une compétence très appréciée. »

7 – Communication

Une communication claire et efficace est indispensable. Cela inclut non seulement la capacité à exprimer des idées de manière compréhensible, mais aussi à écouter activement et à offrir des feedbacks constructifs. « Une bonne communication renforce la collaboration et évite les malentendus. »

8 – Pensée Critique et Analytique

« La pensée critique consiste à évaluer les informations de manière objective et à prendre des décisions basées sur des analyses rationnelles. » Cette compétence aide à identifier les biais, à tester des hypothèses et à élaborer des solutions bien fondées. « Être capable de construire un raisonnement critique et de tirer des conclusions logiques à partir d’informations disponibles est crucial. »

9 – Créativité

Utiliser son imagination pour trouver des solutions innovantes est très prisé, notamment dans les domaines des nouvelles technologies et des start-ups. « La capacité à résoudre des problèmes de manière créative et efficace est très prisée. Cela implique d’analyser les situations, d’identifier les causes sous-jacentes et de proposer des solutions innovantes. »

10 – L’intelligence émotionnelle

Cette compétence englobe la capacité à reconnaître, comprendre et gérer ses propres émotions ainsi que celles des autres. Une personne dotée d’une grande intelligence émotionnelle peut naviguer habilement à travers les relations interpersonnelles, faire preuve d’empathie, et maintenir une attitude positive même dans des situations stressantes. Elle est également capable de résoudre les conflits de manière constructive et de favoriser un environnement de travail harmonieux et collaboratif. En fin de compte, l’intelligence émotionnelle contribue non seulement à l’épanouissement personnel, mais aussi à l’efficacité et à la cohésion au sein des équipes, rendant les organisations plus résilientes et adaptatives face aux défis changeants du monde moderne.

intelligence émotionnelle

L’apprentissage continu des soft skills au coeur de la stratégie RH

L’apprentissage continu des soft skills est stratégique pour le développement et le maintien de la compétitivité des employés. Les collaborateurs ayant participé à des programmes de développement des soft skills affichent une productivité supérieure de 12%. L’agilité intellectuelle et l’apprentissage continu sont donc des compétences cruciales dans un monde du travail en constante évolution.

La formation des managers sur l’autonomie au travail et la prise de décision collaborative est particulièrement importante pour renforcer ces aptitudes au sein des équipes. Des cours sur la gestion du temps et autres formations soft skills peuvent enseigner des techniques efficaces, essentielles à l’acquisition et à l’amélioration des « compétences douces » telles que la communication et l’intelligence émotionnelle.

Comment mesurer l’impact des soft skills sur la performance ?

Mesurer l’impact des soft skills sur la performance est un défi, mais il existe des outils efficaces comme les grilles d’évaluation et les tests psychométriques. Ces instruments, combinés à l’auto-évaluation et aux feedbacks de managers et de pairs, peuvent fournir une perspective précieuse sur les soft skills individuelles. La capacité à résoudre des conflits, par exemple, est une compétence douce dont l’impact sur l’efficacité organisationnelle peut être significatif si davantage de collaborateurs en étaient dotés.

Ces méthodes d’évaluation permettent non seulement d’identifier les domaines d’amélioration, mais aussi de reconnaître et de valoriser les compétences comportementales qui contribuent à la performance globale de l’entreprise.

Intégrer les soft skills dans le CV et lors des entretiens

Dans le processus de recrutement, savoir mettre en avant ses soft skills peut faire toute la différence. Il est donc essentiel pour les candidats de connaître leurs atouts et de pouvoir les articuler clairement, en s’appuyant sur des expériences concrètes. L’authenticité et la personnalité unique d’un candidat sont des atouts qui permettent aux employeurs de mieux apprécier ses compétences comportementales.

Les candidats doivent être capables de partager des exemples concrets de situations où ils ont démontré des soft skills telles que l’empathie ou la gestion du stress. Ces exemples illustrent de manière tangible les compétences comportementales lors des entretiens et peuvent aider les recruteurs à évaluer leur potentiel.

En résumé

Ce voyage à travers l’univers des soft skills révèle leur rôle pivot dans le monde professionnel actuel. Maîtriser ces « compétences douces » n’est plus une option mais une nécessité pour s’épanouir et réussir en entreprise. Elles forment le socle sur lequel se construit une carrière solide, adaptative et innovante. Que ce soit par l’apprentissage continu ou par leur mise en valeur lors du recrutement, les soft skills sont les véritables alliés de votre développement professionnel. Laissez-les être le tremplin vers vos réussites futures. Découvrez sans plus attendre notre panel de formations en soft skills chez ITTA.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
A propos de l’auteur
ITTA est le leader des solutions et services de formation en informatique et de gestion de projets en Suisse romande.

Nos dernières publications

S’abonner à la Newsletter

Formations confirmées

Consultez nos formations et sessions confirmées

Horaires d’ouverture

Du lundi au vendredi, de 8:30 à 18:00.

Contactez-nous

Votre demande

X
X
X
X